Prise de parole en public : un vrai moment de communication

Prise de parole en public : un vrai moment de communication


Par Arnaud Balme

Coach, Conférencier & Formateur

Dans un monde de plus en plus digital, où la majorité de nos échanges au sein de l’entreprise se font par email, sms, chat,… il est fréquent de faire une overdose d’informations. Selon des chercheurs américains, nous produisons et recevons aujourd’hui 5 fois plus d’informations qu’il y a 30 ans. Concrètement, avec la démultiplication des écrans et des moyens de communication, nous sommes passés de l’équivalent de 2 pages et demie d’un journal d’informations à 6 journaux que nous produisons chacun quotidiennement.
Faut-il alors moins communiquer ? Non. Mieux communiquer.

Changer vos habitudes!

Désormais, les collaborateurs en entreprise ressentent de plus en plus le besoin de se réunir efficacement. Or, la réunion ou le séminaire n’est pas plus la baguette magique pour partager une information pertinente, collaborer de façon productive et prendre des décisions importantes pour l´organisation. En effet, près d’un salarié sur deux a l’impression aujourd’hui d’y perdre son temps. Un sentimentrenforcé par le fait que, pendant la réunion ou le séminaire, les affaires courantes continuent, lesdossiers sommeillent et les emails s’empilent.
En fait, comme souvent, le problème ne vient pas de l’outil, mais de son habileté à l’utiliser. Si votre prise de parole, à l’occasion d’une réunion ou d’un séminaire, est jugée par les participants comme chronophage, ennuyeuse et démotivante, il vous faut en changer le contenu, dans le fond et dans la forme. Bref, changez vos habitudes !
Commencez par surprendre votre public dès les premières secondes de votre intervention avec une bonne accroche. Au lieu de vouloir, comme d’habitude, prendre quelques minutes pour installer le contexte de cette prise de parole, allez droit au but : attaquez par une question, scandez un chiffre clé, racontez une anecdote afin de capter instantanément l’attention de votre auditoire.

Transmettre une émotion

Ensuite, ayez un itinéraire simple et clair à l’esprit en 3 ou 5 étapes maximum, pour véhiculer un seul message. Trop d’informations et de messages importants, égrenées comme une liste de courses,nuiront à la bonne compréhension et à l’efficacité de votre intention ou de votre décision.
Pour communiquer avec brio, prenez soin surtout de transmettre une émotion à chacune de vos prises de parole. Comment ? En racontant une histoire. Car l’être humain, curieux de nature, adore leshistoires. C’est surtout le meilleur moyen de comprendre instantanément une idée en associantaisément des images aux mots. Ainsi, utilisez des anecdotes et des analogies qui permettront depimenter et relever les points clés de votre message.

Dites-en moins mais mieux

Par ailleurs un message, aussi surprenant et intéressant soit-il, pour être convaincant, doit avant tout être porté par un orateur convaincu. Sortez donc de votre zone de confort, ne restez pas assis,levez-vous, libérez votre gestuelle ! Ne lisez pas vos slides PowerPoint, restez connecté avec votre auditoire en plongeant votre regard dans leurs yeux. Prenez aussi votre temps ! Dites-en moins mais mieux en utilisant davantage le silence pour séquencer régulièrement votre discours, afin de pouvoir laisser vos interlocuteurs mémoriser ce que vous venez de dire, et vous permettre également, à vous, de respirer et savoir avec quoi enchaîner.

Ainsi, votre prise de parole en public ne sera plus vécue comme une énième réunion fastidieuse, soporifique et insipide, mais comme une parenthèse surprenante, captivante et intéressante, source d’efficacité et de leadership.
Bref, pour une bonne prise de parole en public, il ne suffit pas de se réunir mais d’en faire un vrai moment de communion.

Prise de parole en public : un vrai moment de communication

Vous aimerez aussi

  • LA PROCRASTINATION


    Qu’est-ce que la procrastination ? C’est le fait de remettre au lendemain toutes les tâches que l’on doit effectuer, que ce soit pour la maison, au travail… Décourager la procrastination Lorsque…

    Lire la suite